Multiples Séquelles

Multiples Séquelles

Cette série s’inspire d’un accident de la route, survenu en 2011, au cours duquel j’ai sauvé la vie d’un citoyen. 

L’événement m’a poussé à faire une grande réflexion sur les dangers de la route. Près de deux ans plus tard, je termine ce 
projet qui s’en inspire. Je vous propose un regard sur la violence et la rapidité avec lesquelles les accidents de la route bouleversent 
les vies et laissent de multiples séquelles, tant matérielles que physiques et émotives. Après ce sauvetage, j’ai décidé de visiter 
des parcs de ferraille, ce qui m’a marqué et inspiré. On voit rarement ces automobiles accidentées, car les cimetières d’automobiles 
sont cachés par d’immenses clôtures ; s’ils étaient aisément visibles est-ce que l’attitude des automobilistes serait plus sensible au 
danger de la route? Un moment juste avant l’impact, à cette fraction de seconde où notre conscience accélère et nous défile plein 
d’images, de sensations, d’émotions ; c’est en repensant à ces instants éphémères. Une fraction de seconde où tout peut changer.

De plus, le projet « Multiples séquelles » est un questionnement concernant certaines personnes qui voient leur automobile comme un 
prolongement de leur corps, un peu comme leur salon ou leur lit ou même comme leur enfant ou leur conjointe. Parfois les victimes 
d’accident sont plus préoccupées par les dégâts subis à leur véhicule qu’à leur propre santé physique ou mentale.

Je trouve qu’il a un lien organique, entre les êtres humains et leurs automobiles. Cette osmose entre nous et les automobiles prend 
plusieurs formes et se termine, parfois, de manière tragique. Mon projet veut toucher quelques aspects de ce lien en exposant ma 
vision de voitures accidentées en incorporant différents supports artistiques.

Ma première démarche pour cette recherche était de commencer en photographiant des automobiles accidentées dans différents 
cimetières d’automobile du Québec. J’ai fait huit toiles sur papier vélum. La force brute de ces toiles attire le regard et amorce une réflexion. 
Le lien avec ma démarche artistique est celle de la fragmentation et la dénonciation des moments imparfaits que les humains vivent et 
qui nous dépassent. Toutes les séries d’oeuvres que j’ai réalisées ont été en premier lieu une recherche en photographie et par la suite 
la réalisation intégrée la photographie dans ma peinture. Cette série diffère de mon travail habituel dans la mesure où, les photos seront 
aussi partie intégrante de l’exposition. Normalement, les photographies sont utilisées comme fragments dans la réalisation de mes tableaux. 
Les photos sont des fragments d’autos accumulées entassés comme des corps. Mes tableaux ont pour sujet une ou des autos imparfaites 
et fragmentées, accidentées.

Ma vision de ces drames humains et la représentation que je compte en faire s’harmoniseront avec les huit photographies noir et blanc. 
Ses photographies parlent de l’accumulation, d’accident, d’expérience et de vie basculée.

 

Voir émission « Le droit de savoir » avec réalisé par le Barreau du Québec, Télé-Québec et le Canal Savoir

La reconstitution de l'événement

http://www.ledroitdesavoir.ca/voir_emission04.asp?id=45&segment=0


Comparateur de produits (0)


Petites miettes, Dépôt métaux, Montréal, 2012

Petites miettes, Dépôt métaux, Montréal, 2012

photo

Petites miettes, Dépôt métaux, Montréal, 2012 photo   Cette série s’inspire d’un accident de la..

300,00$

16 à 16 sur 16 (2 Pages)