• Passage au Cegep de Joliette, 2018

Passage au Cegep de Joliette, 2018
Techniques mixtes sur toile
36 x 24 pouces
1000$

Le patrimoine et l'histoire du Québec furent mon inspiration première pour cette série.  Cette série évoque et raconte des lieux que l’on ne remarque plus, mais qui nous interrogent par rapport à notre histoire.  

 

Des usines abandonnées, d’anciennes gares ou de vieilles maisons nous interpellent souvent sans que nous puissions les reconnaître. Ces peintures proposent de regarder attentivement ces bâtiments et ces endroits que nous oublions. 

 

Ces toiles incorporent des photographies et de l’acrylique pour redonner vie à ces espaces qui semblent d’un autre temps. Par fragmentation et inversion, je déforme l’image. Le résultat offre des structures qui semblent bouger, à moitié abandonnées, à moitié démolies et même hantées. Le regard peut voir une usine ou une vieille maison, mais difficilement, car l’abstraction picturale est aussi énergique qu’émotive à travers un jeu de cache-cache et de trompe-l’œil.

 

Citation de l'artiste: On ne sait souvent pas qui a habité dans ce lieu ou est même né là-bas. On détruit trop souvent pour faire du neuf. Pourquoi détruire notre histoire?

Écrire un commentaire

N.B. : Le HTML n'est pas pris en charge!
    Mauvais           Bon

Passage au Cegep de Joliette, 2018

  • Modèle: 36 x 24 pouces
  • Disponibilité: En stock
  • 1 000,00$